ALBERT Simon, Philogène, Albert

Par Roger Pierre

Né en 1899 à Altagène (Corse), mort le 10 juin 1969 à Rezé-les-Nantes (Loire-Atlantique) ; instituteur ; militant communiste et syndicaliste de l’enseignement de la Drôme.

Fils d’un instituteur, lui-même instituteur à Portes-lès-Valence (Drôme), secrétaire du groupe des Jeunes instituteurs de la Drôme en 1927, Simon Albert fut membre du conseil et du bureau syndical de la section du SNI où il milita avec Auguste Robert* et Victor Peillard* dans la tendance « Opposition syndicaliste révolutionnaire », de 1931 à 1938. Il fut délégué en 1933 au congrès de Pleyel ; membre de la cellule communiste de Portes, il en était, dans un milieu cheminot, l’élément intellectuel ; il anima le comité antifasciste et la section des Amis de l’Union Soviétique. Il quitta le PC lors de la signature du Pacte germano-soviétique et fut, de 1939 à 1945, instituteur en Algérie.

Simon Albert s’était marié à Alger en 1921 et en 1949.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3014, notice ALBERT Simon, Philogène, Albert par Roger Pierre, version mise en ligne le 21 janvier 2009, dernière modification le 21 janvier 2009.

Par Roger Pierre

SOURCES : Arch. Dép. Drôme, 35 M 257. — Bulletin du Syndicat des instituteurs (section Drôme). — Le Travailleur Alpin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément