DROUHOT Antoine

Né en 1801 à Paris. Ouvrier fileur de lin, il avait été condamné, en mai 1841, à un mois de prison pour coalition. Marchand des quatre-saisons en 1848, il entra, faute d’ouvrage, aux Ateliers nationaux, et s’en alla, le 23 juin, de Belleville où il demeurait, à la barrière des Amandiers « faire paître son âne ». En fait, le 25, il combattit place des Vosges, participa à la prise de la caserne de la garde mobile et au désarmement d’un bataillon du 31e régiment de ligne qui s’était rendu. Il paraît avoir été des envahisseurs de la caserne Popincourt. La femme avec qui il vivait, une ouvrière rattacheuse, le dénonça pour se débarrasser de lui et aller vivre avec un autre. Transporté, il revint en décembre 1849.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30189, notice DROUHOT Antoine , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11973.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément