DUBOURDIEU Jean.

Par P.-J. Derainne et J. Risacher

Né vers 1820 à Castillon-sur-Dordogne (Gironde). Tailleur à Paris. Communiste égalitaire.

Dubourdieu demeurait en 1839 à Paris, 12, rue des Chantres (IXe arr. ancien, actuel IVe), plus vraisemblablement rue du Chantre (IVe, maintenant emplacement rue de Rivoli, Ier). Il travaillait alors chez Roux, rue Boucher, n°2 (IVe, maintenant Ier). Vers le début de l’année 1839, il entra, à l’âge de 19 ans, chez les Travailleurs égalitaires. A la suite de l’insurrection des 12 et 13 mai 1839, il fut arrêté pour sa participation à la prise d’armes et écroué à La Force le 10 juin 1839. Il fut condamné par la Cour des pairs au procès de la deuxième catégorie, le 31 janvier 1840 à dix ans de détention. Dans un de ses cahiers saisis par la police, outre des notes de grammaire et des chansons, il déclarait la patrie en danger et appelait les citoyens fraternels à aller en armes « non pas à la frontière parce que les républiquins (sic) égaux n’en ont pas, mais sur les ennemis du dedans, les philippes et tous les aristocrates ». Incarcéré à la maison centrale du Mont-Saint-Michel, le 6 février 1840. Il semble ne pas s’y être fait remarquer et il fut considéré comme un partisan de Barbès*. Il en fut extrait le 30 septembre 1843 et transféré à Bordeaux, où, ayant bénéficié d’une remise de peine le 10 octobre 1844, il s’installa, rue de la Merci, n°11.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30268, notice DUBOURDIEU Jean. par P.-J. Derainne et J. Risacher , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par P.-J. Derainne et J. Risacher

SOURCES : Arch. Nat., BB 24 195 à 218 ; CC 729 n° 469. Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY/4 47- 4548. — C. Latta, Un républicain méconnu, Martin Bernard, 1808-1883, Saint-Étienne, Centre d’Études foréziennes, 1980. — L.-A. Blanqui, œuvres I. Des origines à la Révolution de 1848, textes présentés par D. Le Nuz, Nancy, Presses Universitaires, 1993.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément