DURAND Charles [Nièvre]

Ouvrier peintre à La Charité-sur-Loire (Nièvre). Condamné, le 29 août 1855, par la 6e chambre correctionnelle de Paris, à deux ans de prison, 100 francs d’amende et solidairement aux dépens, dans l’affaire de la Marianne, société secrète socialiste animée par Henri Chabanne*. Voir ce nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30505, notice DURAND Charles [Nièvre], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 mars 2014.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément