DURAND Jacques.

Né vers-1800, à Paulmy (Indre-et-Loire), écrivain public et cabaretier, demeurant à Tours. Membre de la Société des Fils du Diable, avec le surnom de Nabuchodonosor, trésorier de la société, Durand était notoirement connu comme communiste icarien et copiait les chansons socialistes. Inculpé au procès de Tours, puis Blois, il fut condamné à 2 mois de prison, le 29 avril 1847.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30512, notice DURAND Jacques. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Indre-et-Loire, regsitre d’écrou, 2Y - 340*- 1068. — Note de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément