FANFERNEAU ou FANFERNOT

Imprimeur sur étoffes, il habitait en 1848 à Belleville 27, rue de Paris.
Membre en vue du Club démocratique et social de Belleville fondé en avril 1848, il fut envoyé en Bourgogne par le Club des clubs pour y faire de la propagande révolutionnaire.
À son retour, il devint membre du Club des Montagnards de Belleville. Le 23 juin, il fit publier une proclamation dans laquelle il déclarait traître à la patrie quiconque ne prendrait pas les armes.
Au lendemain de l’insurrection, il fut signalé comme ayant été l’un de ses chefs à Belleville. Fin août, les autorités étaient encore à sa recherche.
Il n’y a guère de chance pour qu’un rapport existe avec Julie Fanfernot*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30759, notice FANFERNEAU ou FANFERNOT , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Rapport sur l’insurrection de Belleville pendant les journées de juin 1848, par Goy, capitaine de voltigeurs au 45e de ligne, instructeur délégué pour Belleville et ses environs, manuscrit hectographié in-4°, 34 p. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément