FARINEY (aîné)

Après la révolution de Février 1848, il était trésorier du « Comité des Ouvriers unis » de Troyes (Aube), où il représentait les peintres, les plafonneurs et les vitriers. Le 15 mars 1848, il abandonna cette organisation, trop liée aux radicaux, et adhéra au « Comité républicain départemental des Travailleurs » au bureau duquel on le vit figurer. (La Voix du Peuple, La Sentinelle républicaine, Le Propagateur de l’Aube.) Voir Person* pour le « Comité des ouvriers unis », et Vivien*, pour le « Comité républicain départemental des Travailleurs ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30773, notice FARINEY (aîné), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément