FARRE

Sous-inspecteur des forêts en retraite, devenu négociant à Reims (Marne). En 1848, il fut vice-président du club des « Socialistes pacifiques » fondé par Butot, en vue des élections à la Constituante. Il figura aussi sur la liste dressée par le Cercle de l’Union démocratique de Courmeaux et par L’Association rémoise de Bressy, pour les élections municipales des 30 et 31 juillet 1848, sous l’étiquette de « socialiste pacifique ». Voir Bressy Agathon*, Butot*, Courmeaux Eugène*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30778, notice FARRE, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Boussinesq et Laurent, Histoire de Reims..., t. II, 2e partie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément