FAVARD Firmin

Mort en mars 1847 à Paris. Tailleur parisien. Communiste icarien. Signataire d’une adresse, « Vingt ouvriers communistes à leurs camarades », reprise, en 1842, dans la brochure de Cabet, Toute la vérité au Peuple. Firmin était l’un des plus fidèles disciples de Cabet, dont il épousa la fille, Céline, en 1846. Cabet le destinait à prendre la direction de la colonie d’Icarie au Texas, dont le départ eut lieu en janvier 1848, mais il mourut bien avant de partir. Il fut remplacé dans ce rôle par son frère Pierre Favard. Sa veuve épousa Jean-Pierre Béluze en 1860. Voir Favard frères.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30828, notice FAVARD Firmin , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 29 juin 2021.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément