FAYOLLE Edmond [FAYOLLE Joseph, Edmond]

Né à Guéret (Creuse) le 16 février 1815, mort à Guéret le 30 août 1885. Avocat à Guéret, député de la Creuse en 1848 et 1849.

Démocrate connu sous la monarchie de Juillet, Fayolle fut élu, le 23 avril 1848, premier représentant de la Creuse à la Constituante par 23 225 voix sur 49 820 votants. Il chercha sa voie à la Constituante, se prononçant tantôt avec le centre, tantôt avec la gauche ou avec l’extrême gauche, favorable à Cavaignac, mais hostile aux poursuites contre Louis Blanc et Caussidière et partisan de l’amnistie pour les transportés de Juin. Il se montra, sur la fin de la Constituante, adversaire de l’Élysée. C’est probablement ce qui lui valut, dans le département très républicain qu’était la Creuse, d’être réélu le 13 mai 1849, mais en sixième et dernière position avec 13 314 voix sur 39 471 votants et 73 014 inscrits.
Plutôt qu’un Montagnard, il fut à la Législative un associé de la Montagne, votant contre les crédits de l’expédition de Rome, contre la loi Falloux et contre la loi restrictive du suffrage universel du 31 mai 1850. On songea toutefois à l’inquiéter pour l’affaire du 13 juin 1849.
Dans le débat sur la loi Falloux, le 19 février 1850, il présenta un amendement tendant à rendre l’enseignement primaire obligatoire, pour les filles comme pour les garçons, et demandant sa gratuité absolue dans les écoles publiques.
Arrêté le 2 décembre 1851 à la mairie du Xe arrondissement (ancien, actuellement VIIe), il fut détenu quelques jours au Mont-Valérien.
Redevenu avocat à Guéret, il se présenta vainement comme candidat de l’opposition démocratique aux élections législatives de 1869. Il devint, le 4 septembre 1870, maire républicain de Guéret jusqu’à sa révocation par le ministre de l’Intérieur du cabinet Broglie, dans l’été 1873.
Sénateur de la Creuse, inscrit à la gauche républicaine, de 1876 à 1885, il présidait en outre, sur la fin de sa vie, le conseil général du département. Voir Delavallade Joseph*, Guizard Sylvain*, Moreau Jean*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article30855, notice FAYOLLE Edmond [FAYOLLE Joseph, Edmond] , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 19 mars 2016.

SOURCES : Arch. PPo., Fichier alphabétique. — Biographie des 900 députés..., Paris, 1848. — Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français. — G. Duveau, La Pensée ouvrière sur l’éducation.. — Thomas Bouchet, "Défenseurs et tribuns. Deux groupes d’avocats dans le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français", Les Cahiers d’Institut d’histoire du temps présent, n° 26, mars 1994, p. 91-101.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément