DENIS Gustave, Louis, Théodore

Né en 1846 à Mers-el-Kébir (Algérie) ; cheminot ; communard.

Employé de chemin de fer. Il fut, sous la Commune de Paris, commissaire au chemin de fer d’Orléans. Le 4e conseil de guerre le condamna par contumace, le 12 décembre 1872, à vingt ans de travaux forcés et à 5 000 F d’amende. En octobre 1874, il était réfugié à Ixelles (Belgique).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3087, notice DENIS Gustave, Louis, Théodore, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 18 juillet 2022.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/856 A. — Arch. PPo., listes de contumaces. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable