FLOTARD Jacques, Thomas ou FLOTTARD Jacques, Thomas

Né en 1797 à Vire (Calvados), mort en 1872. Commis d’octroi puis secrétaire général du gouvernement provisoire de février 1848. Carbonaro. Républicain. Franc-maçon.

Encore étudiant en droit, Flotard fut l’un des fondateurs de la loge maçonnique des Amis de la Vérité, puis ayant adapté les statuts des carbonari, rapportés de Naples par Dugied et dont il avait expurgé l’aspect religieux et mystique, participa à la fondation de la charbonnerie avec Saint-Amand Bazard et Philippe Buchez le 1er mai 1821.
Flotard fit probablement partie des Municipalités organisées au début de 1830 et fut l’un des signataires de l’adresse de la Société des Amis du Peuple du 6 août. Il fut membre du Comité de l’Association de défense de la presse patriote et l’auteur en 1833 d’un projet d’enquête industrielle sur la condition ovrière (1833). Nous perdons un peu sa trace dans les années suivantes pour le retrouver secrétaire général du gouvernement provisoire en février 1848.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31006, notice FLOTARD Jacques, Thomas ou FLOTTARD Jacques, Thomas, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 avril 2020.

SOURCES : Gabriel Perreux, Au temps des sociétés secrètes. La propagande républicaine au début de la monarchie de Juillet, Paris, Hachette, 1931. — François-André Isambert, De la Charbonnerie au saint-simonisme. Étude sur la jeunesse de Buchez, Paris, Éd. de Minuit, 1966. — J.-Cl. Caron, La société des Amis du Peuple (1830-1833), mémoire de maîtrise, sous la direction de Louis Girard, Paris IV, 1978. — Note de J. Risacher .

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément