FOISSAC Jean, Lucien

Né vers 1819 à Saint-Affrique (Aveyron) ; condamné comme membre du Comité de Résistance de l’ Aveyron après le coup d’État ; arrêté après l’attentat d’Orsini, du fait de ses fréquentations républicaines à Albi ; interné en Algérie.

En résidence à Saint-Affrique sous la Seconde République, il était voyageur de commerce pour le compte d’un fabricant de chapeaux d’Albi (Tarn). Il avait été condamné par contumace à l’éloignement du territoire pendant cinq ans, le 4 décembre 1851, par la Commission mixte de l’Aveyron, pour avoir fait partie du Comité de Résistance de l’Aveyron, et pour avoir « concouru à l’agitation et aux manifestations de cette journée ».
Il fut arrêté dans le Tarn, le 25 février 1858, au lendemain de l’attentat d’Orsini. C’est que, lors de ses séjours à Albi, il fréquentait « des hommes connus pour l’exaltation de leurs opinions républicaines », et qu’il avait pris part, au début du mois de février 1858, à « un repas auquel assistaient exclusivement les chefs du parti, au nombre de onze ».
Foissac revenait d’une longue tournée. « Il a parcouru cet hiver le littoral de l’Océan, de Bordeaux à Granville. Il s’est rendu à Jersey, où il était le 7 janvier 1858. A passé quelques jours à Paris, du 20 au 26 janvier, et était à Rodez le 29 janvier... » (Rapport du 25 février 1858.) Il n’en fallait pas plus pour affirmer que Foissac « est la cause de l’agitation qui se produit parmi ses coreligionnaires politiques ».
Aussi fut-il condamné, le 15 mars, à l’internement en Algérie, et dirigé le 20 sur Alger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31016, notice FOISSAC Jean, Lucien, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Tarn, IV M 2/58. — Arch. Dép. Aveyron, Série 4 M1 16 à 18. — Hippolyte de Barrau, Galerie des préfets de l’Aveyron, Rodez, Carrère, 1870, tome IV. — Note de J.-M. Cosson.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément