FRAYSSÉE

Ouvrier serrurier à Toulon (Var), signalé à la fin de l’année 1845 comme étant attaché à la propagande en faveur des idées communistes de Cabet, qui se manifestait dans les milieux ouvriers de l’arsenal. Frayssée appartenait effectivement à la société icarienne au mois de janvier 1848. Voir Collée Abraham*, Elléna Adolphe*, Jules*, Lafont Jean dit Jeannet*, Legros*, Requier*, Thouron*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31196, notice FRAYSSÉE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES :Arch. Dép. Var, IV M 16. — Arch. Marine Toulon, 2 A 2/2 et 2 A 4/1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément