DEREPAS Jean-Baptiste

Par Pierre Lévêque, Jean Belin

Né le 22 juillet 1872 à Remilly-en-Montagne, canton de Sombernon (Côte-d’Or), mort en janvier 1942 à Dijon (Côte-d’Or) ; maréchal ferrant puis cheminot révoqué en 1920, ouvrier forgeron ; syndicaliste CGTU et communiste de Côte-d’Or ; secrétaire départemental du SRI

Fils de Philippe Derepas, vigneron et de Victoire Soupet, Jean-Baptiste Derepas, était maréchal ferrant à Agey (Côte-d’Or) avant de devenir cheminot à la Compagnie de chemin de fer du PLM à Dijon en 1910. Militant de la CGT, puis de la CGTU, il fut un des dirigeants de la grève de mai 1920 à Dijon et, pour cette raison, révoqué. Il travailla ensuite dans différentes maisons de commerce. En 1925, il était employé à la forge à l’usine métallurgique Pétolat, à Dijon. D’après un rapport du commissaire central de Dijon du 16 janvier 1925, « adhérent au Parti communiste dès la première heure, il a toujours été très militant » et s’absentait alors fréquemment le dimanche pour participer aux réunions communistes dans le département. Aux élections législatives de 1924, il fut candidat, en seconde position derrière Auguste Heinimann, sur la liste du « Bloc ouvrier et paysan » présentée par le Parti communiste SFIC ; il obtint 3 601 voix, dont 1 104 à Dijon. De 1927 à 1932, au moins, Jean-Baptiste Derepas fut secrétaire du Comité central des chômeurs dijonnais, le siège du comité était installé à la Bourse du travail de Dijon. Il était aussi responsable des campeurs ouvriers dijonnais en 1931-1934 et secrétaire départemental du secours rouge international (SRI) dont le siège était à la Bourse du travail de Dijon. Il fut délégué pour le syndicat des métaux-voiture-aviation de Dijon au 6e congrès de la CGTU qui se tint à Paris en novembre 1931. J-B. Derepas se maria une première fois le 26 février 1900 à Agey (Côte-d’Or), avec Marie Eugénie Tranchant, épouse décédée en 1908, et se remaria le 3 juin 1911 à Dijon avec Anaïse Victoria Martin. Il eut quatre enfants, dont trois du premier mariage. Il était domicilié au 15 quai Navier à Dijon en 1932.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3121, notice DEREPAS Jean-Baptiste par Pierre Lévêque, Jean Belin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 4 août 2021.

Par Pierre Lévêque, Jean Belin

SOURCES : Arch. Nat. F7/13108, rapport du 20 février 1927. — Arch. Dép. Côte-d’Or, suppl. moderne, 7741. — R. Long, Les élections législatives en Côte-d’Or depuis 1870, p. 123. — Le Travailleur de l’Yonne — Côte-d’Or, novembre 1931, éditions de 1932 à 1934. — Gallica, congrès de la CGTU. — Arch. Dép. de la Côte-d’Or, état civil et fiche de recrutement militaire.

Version imprimable Signaler un complément