DERRIEY Ludovic

Par Jean-Luc Pinol

Né le 30 avril 1890 à Moissey (Jura) ; syndicaliste cheminot unitaire (CGTU) et militant communiste de Paris.

Marié, père d’un enfant, Ludovic Derriey habitait 19, rue Burnouf à Paris (XIXe arr.). Il était employé dans les bureaux de la compagnie des chemins de fer de l’Est. Après avoir été trésorier du syndicat unitaire des cheminots de Paris-Est, en 1922 — voir Albert Serrurier —, il devint secrétaire général de cette organisation en 1926. Ce syndicat comptait alors 350 adhérents et son bureau, outre Derriey, était constitué par Charles Cordier et Charles Buat, secrétaires adjoints, André Bolard, trésorier, Robert Laubeltchik, trésorier adjoint et Victor Borga, archiviste. En 1927, la composition du bureau était identique. En 1928, Derriey était toujours secrétaire général et il était assisté de Louis Thireau, René Patte, René Nidriche, secrétaires adjoints, Robert Laubeltchik, trésorier général, et Ernest Wagner, trésorier adjoint. Victor Borga était toujours archiviste. Le syndicat comptait alors 620 membres.
Ludovic Derriey était membre du 1er rayon de la Fédération de la Région parisienne du Parti communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3131, notice DERRIEY Ludovic par Jean-Luc Pinol, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Jean-Luc Pinol

SOURCES : Arch. Nat. F7/13669, rapport du 14 septembre 1927, F7/13673, rapport de février 1922, F7/13674, rapport du 6 septembre 1928. — Arch. PPo. 308, rapports d’octobre 1926.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément