GALE, dit Canne

Papetier.

Ouvrier papetier à Thiers (Puy-de-Dôme), organisateur d’une grève qui arrêta l’activité de 53 fabriques à Thiers et à Ambert, au mois d’août 1825, condamné au mois de septembre par le tribunal de Riom à deux mois de prison et cinq ans de surveillance policière. Quatre autres ouvriers papetiers furent condamnés à deux mois de prison, trois à un mois, deux à dix jours, un à six jours et deux enfin furent acquittés comme n’étant pas les « moteurs et directeurs de la rébellion » qui, selon les magistrats de Riom, s’était faite « à l’exemple de la ville de Rouen ». Voir Faydit*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31318, notice GALE, dit Canne , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 12 novembre 2016.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1130.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable