GAUNY Gabriel [GAUNY Louis, Gabriel]

Par Notice revue et complétée par J.-J. Goblot et Ph. Régnier

Né le 19 juin 1806, mort en 1889 à Paris. Ouvrier saint-simonien

Menuisier en parquet à Paris. En 1831, Gauny assistait aux prédications saint-simoniennes de la salle Taitbout. L’année suivante, il se lia d’amitié avec le prédicateur saint-simonien Moïse Retouret* ; mais il refusa de partir avec lui pour rejoindre Prosper Enfantin* en Égypte. Il fut aussi l’ami du carreleur Bergier*. En 1838, il fit partie du groupe ouvrier saint-simonien que Vinçard* s’efforçait de reconstituer ; puis il devient l’un des collaborateurs de la Ruche populaire, et l’un de ses poèmes fut publié par Olinde Rodrigues* dans les Poésies sociales des ouvriers (1841). La protection d’Enfantin lui valut, en 1846, une place de gardien de chantier au chemin de fer de Lyon. En 1848, il fréquenta le Club central du travail, puis, avec quelques ingénieurs saint-simoniens, fonda et anima lui-même le Club de l’organisation des travailleurs, dont il devint le secrétaire et donna quelques articles au Tocsin des Travailleurs. Licencié en 1851 pour raisons économiques, il réapparut néanmoins rentier en 1878, et secrétaire de la saint-simonienne Société de secours mutuels, « Les Amis de la Famille ». Voir Barrault Émile.*, Delente François*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31490, notice GAUNY Gabriel [GAUNY Louis, Gabriel] par Notice revue et complétée par J.-J. Goblot et Ph. Régnier , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par Notice revue et complétée par J.-J. Goblot et Ph. Régnier

ŒUVRES : La forêt de Bondy, 1879. — Sonnets déchaînés, 1884. — Les Fleurs, poésies, 1893 [éd. posthume]. — Manuscrits déposés à la Bib. Mun. Saint-Denis, fonds Gauny. — Le philosophe plébéien. Gauny, Gabriel, Louis, textes présentés et rassemblés par Jacques Rancière, Paris, La Découverte, 1983.

SOURCES : O. Rodrigues, éd., Poésies sociales des ouvriers, p. 83-88. — Mme Harlor, « Gabriel Gauny », La Révolution de 1848, n° 161, juin 1937 (dans Un ouvrier poète, Gabriel Gauny, 1806-1889, 1962, 56 p., avec portrait). — Le philosophe plébéien. Gauny, Gabriel, Louis, textes présentés et rassemblés par Jacques Rancière, Paris, La Découverte/Maspero-Presses Universitaires de Vincennes-Saint-Denis,, 1983.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément