GEHIN Charles

Ouvrier tisserand. Né à Ventron (Vosges) vers 1828. Ouvrier de la fabrique du sieur Frey, à Ventron.
Il fut mis sous mandat de dépôt, le 1er juillet 1850, et condamné, le 8 du même mois, avec plusieurs autres, par le tribunal de police correctionnelle de Remiremont, à vingt-quatre heures de prison, pour avoir « pris part à la coalition qui a eu pour effet de faire cesser en même temps le travail, le 28 juin et jours suivants, et ce dans le but d’obtenir une augmentation de salaire ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31540, notice GEHIN Charles , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, série U. Correspondance du procureur général.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément