DESCHAMPS Martin

Par Claude Pennetier

Né le 19 mars 1879 à Saint-Léopardin-d’Augy (Allier), mort le 26 mai 1957 à Ainay-le-Château (Allier) ; cheminot ; socialiste ; conseiller municipal de Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis).

Fils de « feu » Jean Deschamps décédé dans la commune le 24 octobre 1878 à trente-cinq ans, Martin Deschamps ne fréquenta guère l’école et il dut se former lui même pour passer un concours d’employé des chemins de fer de l’Est. Marié avec un originaires de l’Allier, il s’éloignèrent tous les deux de la religion. Martin Deschamps fut un franc-maçon actif du grand orient.

Il fut élu conseiller municipal socialiste de Pantin (Seine) le 30 novembre 1919, sur la liste dirigée par Charles Auray*. Il conserva son siège dans la municipalité socialiste SFIO aux scrutins des 3 mai 1925 et 5 mai 1929. Il repartit dans l’Allier, à Ainay-le-Château, vers 1932.

Le couple avait eut un fils, André (1907-1994), militant des Jeunesses socialistes et ingénieur Arts-et-Métiers, travaillant à la ville de Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3160, notice DESCHAMPS Martin par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 22 janvier 2014.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3, Versement 10451/76/1 et listes électorales. — Renseignements communiqués par la mairie de Saint-Léopardin d’Augy, 27 juillet 1983. — Renseignements communiqués par sa famille en 2014.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément