GINDRIEZ François, Frédéric

Par Pierre Lévêque, Jean Maitron

Né le 12 juillet 1806 à Dijon (Côte-d’Or), mort antérieurement à 1869 à Dijon ; représentant montagnard de Saône-et-Loire en 1849 ; animateur de la résistance parisienne au coup d’État.

Républicain connu sous la monarchie de Juillet, il a été l’un des rédacteurs du Patriote de la Côte-d’Or et l’un des chefs de la Société des Droits de l’Homme à Dijon., En 1848, il était installé à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), où il était l’un des leaders du comité d’élections démocratiques formé le 12 mars. En janvier 1849, il est membre du bureau de la Solidarité républicaine à Chalon, et en avril président du club de cette ville. Il fut élu en mai 1849, par le département de Saône-et-Loire, par 72 912 voix sur 109 200 votants et 152 411 inscrits. Il vota contre l’expédition de Rome, contre les poursuites à l’occasion de la journée du 13 juin, contre la loi Falloux, contre les restrictions apportées à l’exercice du suffrage universel par la loi du 31 mai 1850.
Il participa aux réunions des députés montagnards les plus résolus et se trouvait, le 3 décembre 1851, aux côtés de Baudin*, faubourg Saint-Antoine. Ce fut lui qui conduisit dans un fiacre le corps de Baudin jusqu’au domicile des frères Baudin, rue de Clichy.
Gindriez fut expulsé, résida à Bruxelles et rentra en France en 1859.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31695, notice GINDRIEZ François, Frédéric par Pierre Lévêque, Jean Maitron, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 septembre 2017.

Par Pierre Lévêque, Jean Maitron

SOURCE : Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français. — Arch. Dép. Côte-d’Or, 2 J 3. — le Patriote de la Côte-d’Or, 1831-1835. — le Patriote de Saône-et-Loire, 1848-1849. — Nicole Prost, le Patriote de la Côte-d’Or, mémoire de maîtrise, dactyl., Dijon, 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément