GODOFFRE Henri, Noël

Né à Montauban vers 1827. Célibataire. Il avait fait des études de droit et on le trouve voyageur de commerce en 1851, rue de la Pomme, à Toulouse. Avant 1848, il parcourait le département et y distribuait des brochures socialistes, qui lui étaient adressées de Paris. En 1850, il tenait des réunions secrètes, 32, rue des Lois. En 1851, il tenta d’organiser une société secrète et ne cessa de voyager pour faire de la propagande socialiste. Le 4 juin 1849, les assises de Toulouse l’avaient condamné pour cris séditieux, port d’emblèmes prohibés et outrages à fonctionnaire civil (le maire de Toulouse). En décembre 1851, il fut déporté en Algérie, et gracié en février 1853. Voir Béni-Barde, Cartier Louis, DDubernat François, Noye André, Verdier Laurent, Vidal et Achard Marie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article31801, notice GODOFFRE Henri, Noël, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 mai 2022.

SOURCE : Arch. Dép. Haute-Garonne, w U 496, f 4528 et 4 M 76.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément