GRUOT Rémy

Né en 1812. Médecin à Villiers-sur-Suize (Haute-Marne). Maire de la commune en 1848. Intime ami du sergent Boichot son compatriote, il passait pour être d’opinions communistes.
Il se trouvait en parfait accord avec la majeure partie des habitants de sa commune ainsi qu’avec presque toute la population de la commune voisine de Luzy. Il était le chef d’un groupe important qui comprenait, à Villiers, outre son beau-père Questel, un rentier, l’instituteur Desalle et, à Luzy, l’instituteur Dausseur, le carrier Durand Léon, le casseur de pierres Peilley Jean, le maçon Vacherot, etc... qui, tous, se réclamaient de Boichot et de Raspail. C’était à Gruot qu’étaient envoyés de Paris les almanachs socialistes qui étaient ensuite distribués aux militants. Mais un ballot de ces almanachs ayant été saisi, Gruot fut révoqué de sa fonction de maire. Voir Dausseur*, Desalle, Durand Léon*, Peilley Jean*, Questel*, Vacherot*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32069, notice GRUOT Rémy, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 30 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Marne, 61 M 23, 34 T I. — Journaux chaumontais : Le Bien public, 10 mai 1850 ; L’Écho du Peuple, 17 décembre 1850.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément