GUINDORFF Pierre Antoine

Né à Pont-sur-Seine (Aube) le 17 mars 1780, Pierre Guindorff était le fils d’un tailleur d’habits originaire d’Allemagne ou du Luxembourg.
Marié avec Rose Leroy, il eut une fille prénommée Marie-Reine, née avant 1817. Veuf et remarié, il eut une deuxième fille, Geneviève, décédée à l’âge de 16 jours le 9 octobre 1825. À cette date, il était tourneur sur métaux et résidait à Paris, 51 rue Montorgueil (IIe arr. d’aujourd’hui).

Saint-simonien, il prit part à l’« enseignement des ouvriers » et témoigna au procès intenté aux dirigeants du mouvement en 1832.
Il mourut à Meaux le 1er février 1840.

Sa fille Marie-Reine Guindorf rejoignit très jeune les rangs des saint-simoniens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32235, notice GUINDORFF Pierre Antoine, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 15 novembre 2021.

SOURCE : État civil. – Procès des Saint-Simoniens, 1833, p. 30. — Notes de Ph. Régnier et Jean-Pierre Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément