HAMELET François, Adrien

Né en 1819 à Verson (Calvados). Menuisier en bâtiment, il était membre de la Société des Saisons en 1839. En 1843, il vint travailler à Paris et s’établit gargotier rue du Grand-Saint-Michel. Combattant de Février, il fut blessé. Membre du Club Blanqui et d’autres clubs, il accomplit de fréquentes missions auprès de divers clubs, au titre de délégué du Club de la Franchise et du Comité préparatoire des élections du Faubourg-Saint-Martin. Chez lui, se réunissaient les blessés de Février. Le 15 mai, il manifesta en uniforme à l’Assemblée nationale. Il était alors aux Ateliers nationaux où il avait dû entrer, son propriétaire ayant réussi à le ruiner. Hamelet, pour subvenir aux besoins d’une famille trop nombreuse, avait imaginé d’ajouter à sa journée d’ouvrier les ressources que lui fournissait une maison non terminée, qu’il louait moyennant 700 francs et qu’il avait achevée en multipliant les pièces afin d’y sous-louer en garni. Le propriétaire chercha alors à le faire partir, en défendant aux fournisseurs de lui faire des livraisons et en poursuivant ses sous-locataires, puis il profita de l’insurrection pour le dénoncer, pour réduire sa famille à la dernière misère et finalement pour le faire saisir. Hamelet s’était pourtant contenté en Juin de recevoir des blessés, soldats et gardes mobiles. Transporté, son innocence reconnue lui valut d’être gracié en janvier 1849.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32316, notice HAMELET François, Adrien , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 10596.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément