HAMET.

Ancien instituteur. Libraire à Roye (Somme). Il lança, le 7 janvier 1846, le Journal du Santerre et du Noyonnais, imprimé à Noyon (Oise) chez Cottie-Harlay. Feuille de nouvelles locales abondantes, le Journal du Santerre avait la réputation, somme toute peu méritée, d’être un « journal babouviste ».
Son journal valut à Hamet une peine d’emprisonnement, en novembre 1846. La disparition du journal lui-même ne tarda pas, l’état des collections ne permettant pas, du reste, de dire quand elle se produisit exactement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32319, notice HAMET. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément