HARAT-MILLOT François

Né en 1807. Manouvrier à Saint-Dizier (Haute-Marne). Il apparut comme un émeutier particulièrement violent le 11 mars 1848, lors du sac de l’octroi de Saint-Dizier. Tandis que Costant agitait un sabre au dessus de la tête du receveur repoussé dans un coin de son bureau, Harat-Millot pointait sa baïonnette sur la poitrine de l’homme. Il fut condamné en conséquence, au mois de mai, par les assises de la Haute-Marne, à la même peine que Costant : cinq ans de réclusion. Voir Costant Jules*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32326, notice HARAT-MILLOT François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément