HARDY Thomas, Joseph

Par André-Georges Manry

Né le 12 octobre 1818 ; militant républicain dans la région d’Issoire (Puy-de-Dôme).

Connu dès avant 1848 comme militant républicain dans la région d’Issoire (Puy-de-Dôme), journaliste après la révolution de Février.
Il soutint activement les « rouges », de 1848 à 1851, dans ses articles de L’Éclaireur républicain.
Sous-préfet d’Issoire, du 8 septembre 1870 au 13 juin 1873. Révoqué comme républicain, il redevenait sous-préfet d’Issoire, du 30 décembre 1877 au 13 février 1886. Sur la fin de sa vie, il avait abandonné toute audace sur le plan social, comme le prouve son rapport de 1884 sur la situation économique de son arrondissement. Il y demandait des mesures protectionnistes en faveur de l’agriculture, voisines de celles qui seront prises par le ministère Méline en 1892, à qui la classe ouvrière et les socialistes français attribueront le renchérissement du pain. Voir Vimal-Lajarrige Jean*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32339, notice HARDY Thomas, Joseph par André-Georges Manry, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 14 janvier 2019.

Par André-Georges Manry

SOURCES : Arch. Dép. Puy-de-Dôme, M 728. — Manry, Sève, Chaulanges, L’Histoire vue d’Auvergne, 1789-1919, Clermont-Ferrand, 1955. — Bonnefoy, Histoire administrative du département du Puy-de-Dôme, t. III.

Version imprimable Signaler un complément