HERHAN Louis-Étienne

Par Marie-Cécile Bouju

Né en 1768 à Paris, mort en mai 1854 à Issy. Imprimeur-libraire ; imprimeur en stéréotype ; fondeur de caractères ; républicain.

Louis Etienne Herhan était imprimeur pendant la Révolution française, depuis au moins 1792 (il aurait imprimé notamment les assignats). Il a obtenu son brevet d’imprimeur en 1812, attribution confirmée en 1815. Il fut aussi breveté libraire en 1820.
Herhan fut connu à deux titres dans le monde du livre.
Dans les années 1790, il fut l’inventeur du procédé de la stéréotypie, et son imprimerie fut une des plus importantes de Paris (en 1807, elle comptait 37 presses), installée rue de Saint-Denis puis rue du Caire. Ceci n’empêcha pas son entreprise d’avoir une vie commerciale chaotique, avec une faillite en 1808 et une autre en 1841. En 1828, il céda sa librairie et son brevet de libraire à Louis-Laurent Eger.
Herhan était surtout connu des autorités pour avoir épousé la cause libérale et puis républicaine. Ce fut lui qui enseigna le métier de typographe à son cousin Pierre Leroux, le philosophe socialiste. Il fut l’imprimeur de La Tribune et du Populaire. Les autorités lui reprochèrent également d’avoir servi de prête-nom à des ouvriers du livre qui mirent sur pied des imprimeries clandestines au service de la cause républicaine. En 1836, il servit par exemple de prête-nom à Théodore Boulé. Les condamnations et amendes dont il avait été victime avaient sans doute aggravé sa situation commerciale et donc rendu cette complicité plus facile : en 1834, il n’avait plus de machines à imprimer, toutes vendues ; restait donc son brevet, qu’il pouvait mettre à la disposition des républicains.
En 1840, il céda son entreprise et son brevet à son neveu Louis René Martin Bimont, qui était son associé depuis 1836 environ. Ce dernier fit faillite rapidement. Ruiné en 1841, Herhan déposa de nombreuses demandes de secours à partir de 1842. Il mourut à l’hôpital d’Issy en mai 1854

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32443, notice HERHAN Louis-Étienne par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 25 avril 2016.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : Arch. Nat. F18 1777. - P.-F. Thomas, Pierre Leroux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément