HOUDOUX Louis, Adolphe

Né en 1815 à Rouen (Seine-Inférieure). Il servit comme marin, de 1834 à 1841, puis fut le domestique de l’amiral Grivel à Brest. Il s’établit épicier à Rouen, mais fit de mauvaises affaires et vint à Paris comme garçon de magasin chez un libraire de la rue Cassette. Fin mai 1848, il entra comme homme de peine à l’imprimerie de La Réforme puis à l’imprimerie du Siècle et de Démocratie pacifique, rue du Croissant. Il fréquentait le club de la Sorbonne et celui de Blanqui, de qui il adoptait les idées communistes, ce qui lui valut d’être congédié par son libraire. Il participa, le 10 juin, à une réunion « suspecte » dans l’île Saint-Louis, mais, lors des Journées de Juin, il demeura à son travail, ou fut bloqué dans sa maison occupée militairement. Arrêté après l’insurrection en raison « des conciliabules secrets dans l’île », il fut libéré faute de charges. Voir Feuillâtre Claude*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32534, notice HOUDOUX Louis, Adolphe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 12130.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément