HUET Armandine, née Danguy

Née à Paris le 25 août 1827. Marchande de vins établie, 84, rue de l’Hôtel-de-Ville. Membre du Comité de secours aux familles des détenus politiques. Elle participa, lors du coup d’État, à l’impression chez Claudine Monniot des placards affichés dans Paris les 2, 3 et 4 décembre. Amie de Pauline Roland*, de Mme Greppo*, elle distribuait les bulletins du Comité de Résistance que cette dernière lui confiait. Le 4, elle aurait été carré Saint-Martin, encourager les ouvriers à aller aux barricades. Transportée (« Algérie moins »), elle bénéficia d’une commutation de cette peine en surveillance policière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32572, notice HUET Armandine, née Danguy , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 1538.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément