ISELET Nicolas, Hubert

Né à Saint-Dié (Vosges) le 20 août 1806. Établi cafetier à Raon-l’Étape. C’était un brun, de belle mine, portant moustache et mouche, mais légèrement claudicant. La Commission mixte des Vosges le condamna à la surveillance, car, « professant les opinions les plus détestables, il ne recevait dans son café que les individus qui les partageaient ». Il obtint toutefois remise de sa peine, le 8 juin 1853.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32644, notice ISELET Nicolas, Hubert, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 avril 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Vosges, 8 bis M 20 et 12 M 12.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément