DIGUET Pierre, Eugène, Maurice

Né le 12 août 1886 à Paris (XVIe arr.), mort le 22 octobre 1937 ; mécanicien puis dessinateur aux chemins de fer ; syndicaliste ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal de Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne).

Pierre Diguet vit le jour au domicile de ses parents, 9 rue de Chaillot à Paris (XVIe arr.). Il était le fils d’Eugène Constant Diguet, épicier, âgé de 38 ans, et de Marie, Sidonie Dulong, 26 ans.

Il fit son service militaire à partir d’octobre 1907 dans le 10e Régiment d’artillerie. Il fut 2e canonnier conducteur et 2e canonnier servant en août 1908. Passé dans la disponibilité, il obtint un certificat de bonne conduite, puis fut classé "affecté spécial" comme commis surnuméraire de la Compagnie des chemins de fer du Midi en mars 1911 (il y travaillait déjà depuis 1908).

Le 11 janvier 1913, il épousa Marie, Angèle Pommat à Boulogne (Seine, actuellement Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine).

Il participa à la guerre contre l’Allemagne du 2 août 1914 au 1er août 1919.

Sans enfants en 1920, Pierre Diguet habitait 14, rue Lécluse à Paris (XVIIe arr.). Il occupait un appartement dont le loyer annuel était de 600 francs en 1920. Employé comme dessinateur à la Compagnie des chemins de fer du Midi, il était trésorier du syndicat des cheminots de Paris-Midi. « Sans être absolument extrémiste », Diguet était « néanmoins considéré comme appartenant à la fraction avancée du syndicat des cheminots ». Devenu « architecte », il fut élu conseiller municipal socialiste SFIO de Champigny-sur-Marne le 12 mai 1935, sur une liste dirigée par Gaston Chardin.

Il mourut à l’hôpital Broussais, 96 rue Didot (Paris XIVe arr.), le 22 octobre 1937 alors qu’il était en cours de mandat. Son acte de décès mentionne qu’il était employé au POM (Pau-Oloron-Mauléon) en tant que chef dessinateur. Il fut inhumé le 26 octobre au cimetière de Saint-Ouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3266, notice DIGUET Pierre, Eugène, Maurice, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 17 mars 2022.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13678, rapport du 7 février 1920. — Arch. Dép. Seine, DM3 et Versement 10451/76/1. — État civil de Paris XVIe, 1886, Naissances, Acte n°907 (Filae). — État civil de Paris XVIIe (transcription du XIVe arr.), 1937, Décès, Acte n°2277 (Filae). — État signalétique, Classe 1906, Matricule 2578, D4R1 1359 (Filae). — Registres journaliers d’inhumation des cimetières parisiens, Cimetière parisien de Saint-Ouen (Filae). — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément