JANIN André

Né en 1829 à Condrieu (Rhône). Aide-chaudronnier et animateur, en août 1850, avec son frère Michel, d’un mouvement de grève des métallurgistes lyonnais en vue d’obtenir une réduction de la durée du travail. Il fut condamné en correctionnelle, le 6 septembre 1850, à quinze jours de prison. Voir Favre Gaspard*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32723, notice JANIN André , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série U, Procès-verbaux des tribunaux correctionnels.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément