JARDY Auguste

Par Pierre Baudrier

Né vers 1809. Ouvrier chapelier, 52, rue de l’Île-Saint-Louis, à Paris. Il passait pour un « anarchiste bien connu » lorsqu’il fut arrêté, le 7 juin 1853, dans l’affaire du complot de l’Hippodrome. Voir Ribault de Laugardière*. Le 28 février 1836, il avait été arrêté avec Vallière*, Guyonnin, Lecomte* pour avoir déposé des couronnes sur les tombes de Pierre Pépin et Pierre Morey. Ils avaient été acquittés.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article32746, notice JARDY Auguste par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 août 2018.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Arch. PPo., A a/434. — Gazette des Tribunaux, 5 mai 1836, p. 658, 3ème col..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément