DODIN Georges

Par Gilles Alvès

Né le 3 mars 1898 à Chaumont (Haute-Marne) ; mort en déportation le 28 février 1945 à Buchenwald (Allemagne) ; employé aux chemins de fer à Chaumont ; syndicaliste CGT ; martyr de la Résistance.

Georges Dodin créa le racing-club chaumontais en 1921. Peintre à l’atelier SNCF de Chaumont, il fit acte de résistance en éditant des tracts appelant à travailler contre les Allemands. Membre des Forces françaises combattantes, il réorganisa le syndicat CGT dans le but de lutter contre les nazis. Arrêté sur son lieu de travail le 15 février 1944, il fut incarcéré à Chaumont, Châlons-sur-Marne et Compiègne. Il fut ensuite déporté au camp d’Auschwitz, puis de Buchenwald où il décéda. Le stade de football de Chaumont porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3288, notice DODIN Georges par Gilles Alvès, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 2 février 2022.

Par Gilles Alvès

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Marne, 559 W 17331. — François Veillerette, Les illustres Chaumontais des origines à nos jours, Saint-Dizier, 1984, 404 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément