LANGLOIS Aimé

Né à Evreux (Eure) vers 1813. Peintre en bâtiment. Langlois fut accusé de participation aux événements d’avril 1834, après avoir été arrêté portant un fusil à la main près de la rue Saint-Martin. Le fusil appartenait à un garde national, qui déclarait qu’on lui avait enlevé de force. Il a bénéficié d’un non-lieu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33283, notice LANGLOIS Aimé , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Cour des pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Réquisitoire, Imprimerie royale, Paris, 1834-1836. T3 vol. 2. p. 207-208, vol. 3 p. 680-681, — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 601 D 1. — Note de R. Shapira.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément