LE BARZIC Jean-Baptiste

Né en 1816 à Saint-Mandé (Seine, Val-de-Marne) ; chauffeur-mécanicien ; membre d’une société ouvrière ; inculpé pour préparation de prise d’armes en 1839.

Chauffeur-mécanicien de filature dans l’entreprise Lafleur à Saint-Mandé (Seine, Val-de-Marne), Jean-Baptiste Le Barzic était membre de la Société des Saisons avec d’autres ouvriers de l’entreprise : Lucien Philippet et Joseph Walch, tous trois en liaison avec Florent Dugas, travaillant dans une entreprise voisine et fut avec eux inculpé en 1839 pour la prise d’armes du 12 mai préparée par la Société des Saisons. Il fut acquitté par la Cour des pairs, le 12 juillet 1839, au procès de la première catégorie des accusés. Il était alors domicilié à Paris au 9, rue Lenoir.
Voir Armand Barbès, Martin Bernard, Auguste Blanqui.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33504, notice LE BARZIC Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 7 juin 2021.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, juin-juillet 1839. — Cour des Pairs, Affaire des 12 et 13 mai 1839. Rapport fait à la Cour par M. Mérilhou, Paris, Imprimerie royale, 1839-1840. — Cour des pairs. Procès politiques, 1835-1848, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984, CC 727 D 2 N° 10. — Procès des accusés des 12 et 13 mai devant la cour des pairs : contenant les faits préliminaires, les débats, les interrogatoires... et l’arrêt de condamnation, Pagnerre, 1839 (BnF, Gallica). — Notes de J. Risacher. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément