LECHÊNE Auguste, Jean

Né en 1824, à Grandpré (Ardennes). Depuis 1844, il travaillait à Paris comme peintre en bâtiment, « artiste de mérite » dans sa partie. Il entra cependant aux Ateliers nationaux en 1848. Habitué des clubs du 2 Mars, de la Sorbonne, de la Fraternité, il se dépensa au cours de la campagne électorale d’avril, participant au comité du XIe arrdt (ancien). Combattant de Février, il avait été élu sous-lieutenant dans la XIe légion. Le 23 juin, il se serait joint à la Xe légion, et aurait combattu rues de La Harpe, Saint-Séverin, Saint-Jacques, « en tentant toutes les voies de conciliation ». Il aurait aidé à transporter les blessés à l’ambulance Saint-Séverin, à l’hospice et à l’ambulance de la place Saint-André-des-Arts. Le 24, il rejoignit les insurgés, du côté de la rue Saint-Sabin et, le 26, fut arrêté rue d’Aval, les poches noires de poudre. Transporté, il rentra de Belle-Île en décembre 1849, sur la recommandation de Jules Janin et de représentants du peuple.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33568, notice LECHÊNE Auguste, Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 7087.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément