LECORNUÉ Hippolyte

Né en 1799 au Mans (Sarthe), Lecornué était membre d’une Vente de la Charbonnerie. Nommé juge de paix en 1831, il fut destitué en 1834. Il dirigea à la fin de la monarchie de Juillet Le Courrier de la Sarthe, républicain et socialiste. Il fut vénérable de la loge du Mans « Les Trinosophes ». Sous-commissaire du Gouvernement provisoire en 1848, puis sous-préfet de Saint-Calais (Sarthe), il fut révoqué en 1849. Suspect et déporté en 1858. Il fonda en 1872 le journal républicain L’Avenir.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33621, notice LECORNUÉ Hippolyte, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément