LEINEN Mathias

Marchand de vins à Paris ; organisateur en juin 1848 du Banquet des Travailleurs ; Transporté en Algérie après l’insurrection de juin 1848 <£MB>

Né en 1819 à Sarrelouis. Sujet prussien, il demeura de 1842 à 1846 comme commissionnaire en douane à Trois-Maisons (Moselle). Il vint s’établir à Paris, en octobre 1846, marchand de vins et logeur. Membre de la Société républicaine centrale, du club de la Montagne de Montmartre et du Comité sarrelouisien (pour le retour de Sarrelouis à la France), il participa à la manifestation des Sarrelouisiens auprès du Gouvernement provisoire à la mémoire du maréchal Ney. Il manifesta également le 15 mai et s’associa à l’invasion de l’Assemblée nationale.
Organisateur du Banquet des Travailleurs à 0,25 F, membre de la commission préparatoire, il tint au courant la direction des Ateliers nationaux des précautions qu’il faisait prendre par les clubs pour grouper par sections les souscripteurs afin d’éviter tout désordre. Le 15 juin, il eut une entrevue avec le directeur de la Sûreté générale Panis, au sujet du banquet. Le 23 juin, il se serait rendu au club de la Montagne, rue du Château-Rouge, à Montmartre, où il demeurait, pour y prendre la parole.
Il aurait en fait refusé l’accès de sa maison, boulevard des Poissonniers, aux insurgés qui voulaient tirer sur les gardes mobiles postés sur les toits des dernières maisons du faubourg Poissonnière. Bien que sa participation à l’insurrection n’eût été nullement établie, Leinen, considéré en raison de son rôle dans l’affaire du banquet comme responsable de l’insurrection, fut transporté en Algérie jusqu’à commutation en surveillance de cette mesure, par décision impériale d’octobre 1852.
En réalité, le Banquet des Travailleurs n’était pour lui qu’une affaire d’argent qui lui permettait d’abord de faire une fructueuse opération de vente de vin. Voir pour le Banquet des Travailleurs ou Banquet du Peuple : Asseline Jean, Gabriel*, Barangé*, Blanchot Léopold*, Croisade Joachim*, Doré Antoine*, Esnault Jean-Louis*, Grossier Étienne.*, Guérin Bernard*, Leray Charles, Hyacinthe*, Link*, Pellissier Charles*, Thomassin Louis, Benjamin*, Vassard Antoine*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33766, notice LEINEN Mathias , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 3669.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément