LERALE Joseph, dit Fricoteau

Né en 1816, mort à Limoges (Haute-Vienne) en 1865. Enfant trouvé de Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne), recueilli à l’hospice de Limoges. Chargeur à Limoges. Membre de la Société populaire, en mars 1848.
Il fit sonner le tocsin dans la commune suburbaine d’Isle, le 27 avril, pour appeler au secours des insurgés de Limoges. Il se rendit ensuite à Condat pour y faire également sonner le tocsin, mais revint à Isle dès qu’il cessa d’en entendre les cloches, ramenées au silence sur l’ordre du maire. Il eut encore le temps de remettre les sonneurs à l’ouvrage à Isle.
Arrêté, il fut condamné à un an de prison par la cour d’assises de la Vienne. Voir Ancel Claude, Briquet Charles, Catherinaud Othon, Dorangeon Sebastien, Durin Jean-Baptiste, Frichon François, Alexis, Théodore, Genty Louis, Massy Jean-Baptiste, Mounier André, Poutout Jean-Baptiste, Ricroch Charles, Ruaud Léonard

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33895, notice LERALE Joseph, dit Fricoteau, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 8 mai 2022.

SOURCES : V. Chazelas, « Un épisode de la lutte des classes à Limoges », dans la Révolution de 1848, numéros 39 à 43, tt. VII (1910) et VIII (1911).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément