LERMET Pierre

Né en 1816 à Bordeaux (Gironde) , menuisier à Agen (Lot-et-Garonne)  ; insurgé de 1851.

Marié, sans enfants. En novembre 1849, il était soupçonné d’être le chef d’une société secrète. Par la suite, il fit partie des clubs et des cercles politiques républicains et socialistes dont il était un des membres les plus remuants. Il exposait ouvertement son opinion et son action en prévision de l’« avènement de la Sociale. » Au moment du coup d’État de décembre 1851, il fit courir le bruit que le général Lamoricière avait entraîné avec lui plusieurs régiments avec lesquels il devait marcher sur Paris. Il prit une part active à l’insurrection d’Agen ; aussi la Commission mixte de Lot-et-Garonne décida son transport à Cayenne (Guyane française). D’autres sources le signalent néanmoins comme transporté à Tlemcen (Algérie) avant que sa peine ne soit commuée en expulsion en 1853. Voir Davezac Jean*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33902, notice LERMET Pierre, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 février 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Lot-et-Garonne, série M non classée. Le dossier contient un portrait de Ledru-Rollin, vraisemblablement saisi chez Lermet. — Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Pierre Lermet — Notes de Valentine Dumas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément