LEROUX Achille [LEROUX Jean Achille]

Né le 11 juillet 1800 à Paris, employé, publiciste, républicain.

Achille Leroux, frère cadet de Pierre Leroux, travailla longtemps à l’ombre de ce dernier, entre autres comme caissier de l’Encyclopédie nouvelle dans les années trente, employé de la Revue indépendante à partir de la fin 1841, garçon de ferme à Boussac vers 1844-1845.

Il avait fait, à une date inconnue, deux années de formation à l’école d’agriculture de Grignon ; lorsqu’il se brouilla, passagèrement, avec son frère qui refusait de le payer, il s’établit vers la fin de 1845 fermier indépendant dans les environs de Boussac avec sa compagne Aimée Térage et leurs enfants de plusieurs lits.

Ayant écrit un roman (resté inédit), Le Prolétaire, dont un chapitre avait paru dans la Revue indépendante (janvier 1842, p. 182-192), il se dit en 1848 homme de lettres, et il est membre de la commission destinée à "appeler à la défense de la République tous les patriotes éprouvés", créée en mars par Sobrier*. En novembre de la même année, il émigre avec sa famille en Algérie, d’abord à Montenotte, puis dans la colonie d’Orléansville. On perd sa trace après cette date.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33916, notice LEROUX Achille [LEROUX Jean Achille], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 novembre 2020.

SOURCE : Jean-Pierre Lacassagne, Pierre Leroux et George Sand. Histoire d’une amitié (D’après une correspondance inédite 1836-1866), Paris, 1973. — Pierre Cahen, Une descendance de Pierre Henri Leroux : un frère, trois fils et trois beaux-frères. Études monographiques et généalogiques, en ligne, consulté le 12/11/2020. — Note de J. Grandjonc.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément