LE SAGE Jean [ou SAGE Jean] (Louzy)

Né entre 1810 et 1815, Jean Le Sage vivait en 1841 à Magé, commune de Louzy (Deux-Sèvres), avec sa mère, 72 ans, née Jeanne Goubert, veuve et propriétaire. Le 30 décembre 1845, marchand de grains à Magé, âgé de 30 ans, il déclara sous le nom de Jean Sage, la naissance d’un fille Augustine, dont avait accouché son épouse légitime, Marie Millaud.

Il fut inculpé dans l’affaire du soulèvement que la Marianne avait projeté pour le 25 juillet 1856 (voir Millault Pierre-André).

Il semble que Jean Sage et lui ne fasse qu’un. Il n’y avait qu’un seul marchand grain de ce nom dans le village de Magé.

Voir Arnault Philippe-Auguste pour la liste des « Marianneux » des Deux-Sèvres condamnés en 1856.

Les autres « Marianneux » du village de Magé étaient : Meriet T., Millault H., Millault P., Nallis F., Nallis J., Pellouard P., Sage J., Sorin J., Sorin M., Valleran.
Voir aussi Deslandes François, Jean pour les « Marianneux » de Louzy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article33943, notice LE SAGE Jean [ou SAGE Jean] (Louzy), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 21 février 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/417, P. 1411, et Arch. Dép. Deux-Sèvres, 4 M 17/1. — Registre des jugements du tribunal de Bressuire année 1856 ; état civil et recensements. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément