LIBERSALLE (veuve), née Brun Joséphine.

Née vers 1802. Marchande de fruits. Socialiste, elle appartenait en 1853 au Comité révolutionnaire de Pierre-Gabriel Biotière* et André Raynaud*, en liaison avec la « Commune révolutionnaire » londonienne de Marc Caussidière* et Félix Pyat*. Pour avoir prêté sa demeure aux réunions de militants, pour en avoir caché et pour avoir distribué des brochures de Pyat et de Caussidière, elle fut condamnée le 22 juillet 1853 à six mois de prison et 500 F d’amende par la 6e chambre correctionnelle de Paris. Voir Raynaud André*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34042, notice LIBERSALLE (veuve), née Brun Joséphine. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. PPo., A a/434 et I. Tchernoff, Le Parti républicain au coup d’État et sous le Second Empire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément