LONGCAMP Louis, Antoine, Victoire

Né en 1813 à Paris. Ciseleur en bronze, il travailla de 1830 à 1848 chez un fabricant du faubourg Saint-Denis et en même temps de 1845 à 1848 chez un autre fabricant du Marais. Républicain dès son plus jeune âge, il se tint tranquille jusqu’en Février 1848. Mais alors, « les clubs le perdent », particulièrement le club Popincourt. Sans travail à partir de la fin d’avril, il entra aux Ateliers nationaux. Le 15 mai, il manifesta pour la Pologne et fut par suite désarmé. Le 23 juin, il se fit remettre le fusil de son propriétaire, puis reçut de la poudre des insurgés. Le 26, à l’approche de la troupe, il rapporta le fusil chargé au propriétaire. Celui-ci le refusa et dénonça Longcamp. Transporté, Longcamp fut gracié en décembre 1849 sur l’intervention de différents représentants du peuple.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34124, notice LONGCAMP Louis, Antoine, Victoire , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11218.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément