MAIGNE

Par J. Grandjonc

Participant au Premier Banquet communiste tenu à Belleville le 1er juillet 1840 (voir Jean-Jacques Pillot). A la suite du compte rendu tendancieux publié par le Journal du peuple, Maigne rédigea une lettre de désabonnement, également signée par le bottier Couturat et un certain Piet, et adressée à Michel Dupoty, rédacteur en chef du journal. Cinquante-deux autres participants au banquet s’y joignirent à la suite de Couturat, en leur nom, au nom des abonnés auxquels ils servaient le journal et des « huit cents communistes présents an banquet ». Le Journal du peuple publia la lettre en novembre 1841 seulement comme pièce à décharge (c’est-à-dire de non-communisme) en faveur de Dupoty. Étant donné le style de la lettre, il ne peut guère s’agir que de Julien Louis Maigne, qui était professeur, ou de son frère médecin, François Maigne. Voir Couturat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34281, notice MAIGNE par J. Grandjonc , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 7 septembre 2021.

Par J. Grandjonc

SOURCES : Journal du peuple, 21 novembre 1841. — Jacques Grandjonc, Communisme/ Kommunismus/ Communism. Origine et développement international de la terminologie communautaire prémarxiste des utopistes aux néo-babouvistes, Trier, Karl Marx Haus, 1989, p. 455-456.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément