MAISONS Claude, Léon, Louis

Né en 1811 à Chennebrun (Eure), il vint en 1828 travailler à Paris où il s’établit entrepreneur de peinture, lors de son mariage avec une ouvrière en bottines. Arrêté en 1834 pour les affaires d’avril, mais libéré après quatre mois de prévention, il fut désigné en 1848 comme commissaire de la Société des Droits de l’Homme, fut délégué en Normandie pour la campagne électorale et nommé payeur aux Ateliers nationaux à son retour. Sa participation à l’insurrection de Juin ne put être établie et cependant il fut transporté en Algérie comme « homme d’action déjà condamné pour faits politiques, des plus dangereux », et ne fut libéré, sous réserve de la surveillance, qu’en août 1854.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34334, notice MAISONS Claude, Léon, Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 7669.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément