MALINOWSKI Jacques (Jakub)

Né à Varsovie le 1er septembre 1808, mort à Cahors (Lot) en 1897. Polonais réfugié en France au début de 1832, après l’échec de l’insurrection nationale polonaise de 1831, où il avait combattu comme officier contre les troupes du tsar.
Polyglotte et passionné de sciences naturelles, de géologie en particulier, intéressé aussi par l’érudition historique, il devint conducteur des Ponts et Chaussées dans la Côte-d’Or, en 1837, passa ses baccalauréats de lettres (1838), de sciences (1840) et sa licence de sciences naturelles (1842) devant les facultés de l’université de Dijon.
Il résida à Semur-en-Auxois (Côte-d’Or) de 1839 à 1852 ; il enseigna au collège municipal l’anglais et l’allemand, puis, à partir de 1848 les mathématiques et la physique. Il créa à Semur la Société des Sciences naturelles et le groupe fouriériste, en partie avec ses anciens élèves.
Il abandonna ou mit en veilleuse ses idées socialistes sous le Second Empire. Il fut professeur d’allemand aux lycées de Dijon (1852-1866), de Mâcon (1866-1867), de Cahors (1870-1878). Entre-temps, il enseigna au collège d’enseignement spécial d’Alès (Gard) les sciences naturelles (1867-1870), dans le cadre de la réforme moderniste de Victor Duruy.
Il fut l’auteur de nombreuses publications en français et en polonais.
Retraité en 1878, il n’avait été naturalisé qu’en 1874. Voir Collenot Jean-Jacques* et Cabet Gabriel*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34359, notice MALINOWSKI Jacques (Jakub) , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Côte-d’Or, série M. — Titres et Ouvrages de M. Jacques Malinowski, actuellement... en retraite à Cahors, in-4°, 6 pages lithographiées, s. d. (1883), Bibl. Nat., Ln 27/34474. — Marian Tyrowicz, Towarzystwo Demokratyczne Polskie 1832-1863, Varsovie, 1964. — Note de J. Grandjonc.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément